Découvrez nos soins apaisants pour cheveux

Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

Découvrez comment protéger vos cheveux en hiver contre la sécheresse et l'électricité statique avec des conseils simples et efficaces.

Les cheveux, l'hiver et la sécheresse

La statique en hiver

Nous y sommes… Dans cette période de l’année où la peau craque et les cheveux s’assèchent. Il y a beaucoup de statique dans l’air. Les cheveux se frottent sur les vêtements de laine, de coton ou synthétique, ce qui les charge d’électricité. L’air froid et sec, le chauffage et le manque d’humidité causent la sécheresse de votre cuir chevelu.
Dans ces conditions, un bon entretien capillaire est profitable, comme le lavage des cheveux aux deux jours ou à tous les jours. On fait deux shampoings et l’on vérifie au deuxième la présence d’une profusion de mousse, surtout à l’arrière de la tête. L'on doit rincer immédiatement le premier shampoing, mais laisser agir le deuxième quelques minutes. Pareil pour le revitalisant qui doit agir au moins deux minutes. En hiver, optez pour des shampoings et revitalisants hydratants. Aussi, lors du lavage des cheveux, utilisez de l’eau tiède froide plutôt que chaude et rincez les cheveux à l’eau la plus froide que vous pouvez tolérer.
Idéalement, appliquez un masque sur les cheveux une fois par semaine. Vous en trouverez plusieurs sur le marché. Choisissez celui qui est le mieux approprié à votre chevelure.
À la sortie de la douche, avant de sécher vos cheveux, enduisez les cheveux d'une huile ou d'une crème pour conserver le maximum d’hydratation. Ne pas rincer.
Utiliser des brosses ou des peignes en matières naturelles.
Enfin, vous devez mettre un protecteur thermique avant l’utilisation d’outils coiffants. Utilisez l’air moyennement chaud avec le séchoir pour ne pas accentuer l’effet d’électricité statique. Aussi ne jamais régler son fer plat ou son fer à friser au plus chaud. Encore là, réglez vos outils sur une température modérément chaude.
Article paru dans Le P'tit journal de Woburn en Janvier-Février 2021
Écrit par Marie-Eve Giroux
Article précédent
Poste suivant