Découvrez nos soins apaisants pour cheveux

Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

LA TRICHOLOGIE....n’est pas la science du tricot.

LA TRICHOLOGIE....n’est pas la science du tricot.

Un ou une trichologiste est un ou une spécialiste en santé capillaire ayant reçu une formation afin d’étudier et de comprendre le système pileux. La trichologie permet de venir en aide aux gens qui ont des problèmes d’affections capillaires. Une consultation professionnelle et une analyse du cuir chevelu à l’aide d’une microcaméra et d’un logiciel fournissent à la trichologiste une image complète du cuir chevelu. Il est ensuite possible de guider les personnes qui consultent vers des soins adaptés.

Il existe plusieurs formes d’affections capillaires : la perte de cheveux chez la femme et l’homme, l’eczéma, le psoriasis, le cuir chevelu gras ou sec, les pellicules, la perte de cheveux lors de la grossesse, les démangeaisons, la chimiothérapie, la radiothérapie, la pelade [i] et la mue saisonnière.

Le corps humain sécrète des toxines. Les glandes sudoripares éliminent la transpiration tandis que les glandes sébacées sécrètent le sébum (le gras). Aussi, le corps se libère continuellement de ses cellules mortes. Nous lavons notre corps pratiquement tous les jours pour éliminer les toxines et la sueur. Mais qu’en est-il des cheveux ? Voici quelques gestes qui aident à obtenir une bonne hygiène capillaire :

  • Se laver les cheveux aux deux  jours idéalement.
  • Appliquer deux shampoings pour permettre au premier d’enlever la saleté et au deuxième de travailler en profondeur (le laisser agir de trois à cinq minutes).
  • Appliquer un revitalisant après le shampoing.
  • Se brosser le cuir chevelu et les cheveux régulièrement.
  • Adapter les shampoings selon ses besoins durant l’année.
  • Réaliser des shampoings démaquillants si l’on utilise beaucoup de produits dans ses cheveux.
  • Porter une attention à la chaleur de ses outils coiffants.
  • Prévoir un protecteur thermal lors de l’utilisation de la chaleur.
  • Ne pas surutiliser la coloration chimique, car elle peut causer la perte des cheveux.
  • Employer des produits 100 % naturel et idéalement québécois, sans silicone, sans parabène, sans huile minérale, sans sel, sans SLS, SLES et MIT.

Se laver les cheveux moins d’une fois par semaine occasionne une accumulation de dépôts sur le cuir chevelu. Ces dépôts provoquent un manque d’oxygène, obstruent les pores du cuir chevelu et peuvent créer l’amincissement du cheveu ou la perte de cheveux. Se laver les cheveux régulièrement n’entraîne pas la perte de cheveux, mais plutôt le contraire. Se brosser les cheveux active la circulation sanguine du cuir chevelu, ce qui favorise son assouplissement. Utiliser les produits coiffants avec modération. On peut comparer ces produits à des bonbons. Ils ne sont bons qu’une fois de temps en temps, mais il ne faut pas trop en consommer. Il importe de bien nettoyer ses cheveux pour ne pas créer de « gommage », d’accumulation de produits. La chaleur des outils coiffants peut causer un assèchement de la tige capillaire et même des cassures. On doit y porter une attention particulière.

Plusieurs solutions s’offrent à nous pour avoir un cuir chevelu et une chevelure en santé. Les conseils ci-haut s’appliquent autant aux femmes qu’aux hommes. Ce n’est pas parce que monsieur n’a pas beaucoup de cheveux qu’il ne doit pas se préoccuper de son cuir chevelu. Tout commence par là ! Consulter une coiffeuse ou un coiffeur spécialisé en trichologie permettra d’adopter de bonnes méthodes et des soins appropriés à chacun et à chacune. Plusieurs sujets en lien avec les affections capillaires seront traités au cours des prochaines parutions.

 

[i]  Dermatose atteignant les régions pileuses du corps, en particulier le cuir chevelu et la barbe.

Article précédent
Poste suivant